Les 10 Choses que cet Homme veut Absolument que son Ex-Femme sache avant qu’il la Quitte… C’est vraiment Très Beau

Voici un petit texte que j’ai trouvé très touchant et très beau, que j’ai ici traduit pour vous. L’auteur, Michael Cheshire, est un écrivain, humoriste et contributeur au Huffington Post américain.

--- Publicité : ---

Bonne lecture !

Bon. Aujourd’hui, 20 ans de mariage se sont terminés dans la salle d’audience 2 – D du tribunal.

--- Publicité : ---

Pour être tout à fait honnête, ça m‘a semblé un peu irréel. Quand nous sommes venus à prendre cette décision quelques mois auparavant, j’avais l’impression que c’était tout un monde qui s’écroulait. En vérité, j’avais peur de m’imaginer à quoi ressemblerait ma vie sans ta présence. Mais curieusement, une fois le moment venu, cela m’a semblé bien plus supportable. Il y a un proverbe allemand qui dit, « la peur fait paraître le loup plus gros que ce qu’il est vraiment ». Moi, j’avais vraiment peur de vivre sans toi. Tu as été la seule personne à être restée aussi longtemps dans ma vie. Tu es la voix qui guide mes pensées. Je te dois tant de choses, pour ces 20 dernières années… Alors, je me suis dit que j’allais t’avouer quelques petites choses, pour ce premier jour de divorce. Je sais que c’est bizarre de t’écrire une lettre en ce jour, mais la vie est courte et nous n’avons pas le temps, plus le temps, de garder certaines paroles en nous sans les dire tout haut.

Alors permets-moi, en ce jour, de partager quelques-unes de mes pensées et de mes sentiments avec toi…

1. Tu mérites une médaille pour avoir tenu 20 ans avec un homme comme moi.

1

Nous savons tous deux que je ne suis pas un type facile à aimer. Je suis un peu idiot c’est vrai, je ne dors pas beaucoup, je fais des blagues dans toutes les situations même celles où je ferais mieux de me taire, et on peut toujours compter sur moi pour faire une connerie. Au cours de ces années que nous avons passées ensemble, j’ai pris une quantité astronomique de risques inconsidérés. C’est le problème, quand on se marie avec quelqu’un qui poursuit des rêves, on se retrouve embarqué dans des aventures pour lesquelles on n’a jamais donné notre consentement. J’ai réalisé trop tard que de nombreux rêves que j’avais sont devenus des cauchemars pour toi. J’ai toujours été guidé par mes passions plus que par la raison. Et mon cœur ne sait rien faire d’autre que de se lancer dans des plans démesurés à l’aveuglette et de chercher des choses nouvelles. Ma vie est un peu comme une pièce remplie de bâtons de dynamite… Et moi, je joue avec des allumettes beaucoup trop souvent.

Et pourtant… tu as toujours été là, prête, avec ton charme méridional, ta classe et ta douceur pour tempérer ma nature impétueuse et me suivre dans de nouvelles péripéties. Je réalise à présent que même si nous avons accompli de belles choses et que nous avons eu de vraies belles réussites ensemble, il y a eu un prix à payer pour tous ceux que j’aimais.
Pour tout cela, je suis sincèrement désolé.

--- Publicité ---